Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Entreprendre en France est une galère
  • : J'ai créé mon entreprise avec très peu de moyens voici 6 ans. Aujourd'hui, elle progresse régulièrement mais modestement en raison des barrières invraisemblables que l'on met en France aux entreprises. Je passe un temps considérable à gérer des problèmes liés au fait que la création d'entreprise en France, contrairement aux beaux discours quotidiens, n'est pas la bienvenue.
  • Contact

Recherche

12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 03:25

L'heure du Grexit approche. C'est juste une question de timing. Il faut que les mauvaises nouvelles - comme chaque année - tombent en période estivale. Et vu ce qui va nous dégringoler dessus (hausse des taux et sortie de la Grèce), on comprend que Valls se soit fait quelques petits plaisirs ( Berlin puis le lendemain Roland Garros), un peu comme un bachelier qui, trois semaines avant le bac, s'apercevrait que c'est fichu d'avance pour lui, et se mettrait à faire la bringue.

Repost 0
Published by Sapiensse
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 06:41

un Premier ministre qui se promène à Berlin pour un match de foot, puis va faire un tour à Roland Garros et fait un bref passage à un congrès socialiste pour réciter sans conviction quelques passages d'un catéchisme cent fois entendu... Tout cela donne à penser que Manuel Valls ne croit plus à rien, il sait qu'il va dans le mur et qu'il y entraîne tout le pays.
C'est avant tout le signe d'un homme politique en proie au doute (enfin) et qui voit dans un avenir proche une série de catastrophes que lui-même pourrait annoncer :
1 - l'augmentation des taux d'intérêts américains va siffler la fin de la récréation budgétaire en France ;
2 - le calendrier du départ de la Grèce s'organise minutieusement et laisse entrevoir le nom du prochain candidat à être sous pression : la France ;
3 - le parti socialiste comme parti de gouvernement est fini ( ça c'est plutôt une bonne nouvelle).

Vu comme ça, on comprend qu'il ait envie d'en profiter un peu avant la fin.

Repost 0
Published by Sapiensse
commenter cet article
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 05:30

Les Urssaf viennent de publier leur bilan bien flatteur de leurs contrôles d'entreprise... et ils démontrent leur efficacité. Bien sûr, 1.45 milliard d'euros d"anomalies détectées" ce n'est pas rien et ça suffit à donner la preuve aux yeux des Français que les entrepreneurs sont bien des voyous potentiels qu'il faut surveiller de près.

Ce que ne disent pas les URSSAF, c'est que si les chiffres des redressements on décuplé en 10 ans, les cotisations, elles aussi, ont fortement progressé. Et les URSSAFne donnent pas les montants contestés auprès des tribunaux. Elle ne nous disent pas non plus si ces 1.45 milliards sont revenus dans leurs caisses. Avec les employeurs qui commencent à quitter la sécu - probablement déjà plus de 10 % des 6000 entreprises "sanctionnées" - les chiffres des "anomalies" vont encore progresser à l'avenir. Dans cinq ans, ils vont exploser... et la sécu à la française aussi.

Ce qui serait intéressant, ce serait aussi de donner les chiffres du nombre d'entreprises contrôlées : on verrait aussi facilement que toutes les entreprises contrôlées quasiment passent à la toise et "doivent" quelque chose aux URSSAF...Mais de cela nous n'en saurons rien, car si quasiment toutes les entreprises sont détectées comme fraudeuses, c'est que dans le système, il y a quelque chose qui ne fonctionne pas. Et si c'était l'URSSAF ?

Repost 0
Published by Sapiensse
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 08:05

Le Festival de Cannes 2015 s'est refermé sur une " belle soirée pour le cinéma français " . C'est ce qu'ont retenu en tous cas les médias. Avec Vincent Lindon primé c'est l'histoire d'un chômeur de longue durée et pour la palme d'or à Jacques Audiard, c'est l'histoire d'un immigré désabusé... Avec une France qui s'appauvrit aussi vite, il y a encore pas mal de thématiques d'apitoiement à creuser pour les producteurs, et de belles soirées de gala en perspective.

Mais ce que l'on peut retenir aussi c'est que le jury de Cannes est international et qu'il a une certaine image de la France. Celle que tout le monde commence à avoir de nous à l'étranger.

Bon ce qui est rassurant, c'est que les films primés à Cannes ne connaissent que rarement le succès dans les salles. Inutile de déprimer un peu plus les Français.

Repost 0
Published by Sapiensse
commenter cet article
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 06:04

Les électeurs socialiste préparent activement un congrès qui n'intéresse personne. Ils viennent en préambule de donner le ton en allant voter pour choisir une motion. Sans surprise, c'est la ligne présidentielle qui a emporté le morceau. Et voilà l'Exécutif qui se dit rassuré.

Mais, avec un Cambadelis qui a triché dès le plus jeune âge sur ses diplômes, il ne faut pas s'attendre à avoir autre chose que des pourcentages de satisfaction à ces élections entre copains.
En effet, comment comprendre cette insistance à ne parler que de pourcentages et jamais de chiffres en valeur absolue. (petite question au passage : reste-t-il encore en France un journaliste pour poser la question du nombre d'électeurs socialistes en unités et non en pourcentage ?)
Le PS revendique 135000 adhérents et on finit par trouver sur un site du PS, discrètement, qu'il y aurait eu 65000 votants. Ce n'est absolument pas crédible, Comme pour les manifs, il faut probablement diviser par trois pour avoir le bon chiffre. Et si on divise par 3, on obtient pour la liste Hollande (54%) un peu plus de 10 000 électeurs. retirez de cela, tous les élus socialistes (maires, conseillers municipaux....) un peu obligés d'aller voter pour défendre leur place au chaud et vous voyez ce qu'il reste de la démocratie.
Le PS va mourir et comme au parti communiste qui curieusement revendique à peu près le même nombre d'adhérents (138000 en 2012) alors qu'il doit tourner à 1% d'électeurs, il n'a plus que les contribuables pour assurer son maintien.

Que vient faire la politique politicienne, me direz-vous dans ce blog d'un chef d'entreprise ? Hé bien tout simplement, le spectacle politique nous donne l'image de cette France rabougrie, rentière, administrative, mensongère et surtout dominée par des inutiles qui bloquent l'initiative dans le pays. Franchement, on a l'impression d'être sous l'Ancien Régime.

Repost 0
Published by Sapiensse
commenter cet article
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 04:02

Le Ministre du travail vient d'accorder une prime de 300 euros aux chômeurs de 60 ans.Vite une prime d'assistanat de plus , payée par des contribuables de plus en plus dans le besoin et nivelés par le bas. Elle sera gérée par une armée de fonctionnaires qui vont faire grève pour obtenir davantage de moyens. Tous ces petits ruisseaux de déficit reposent sur deux idées de nos politiques :
1 - ils veulent faire le bien autour d'eux pour se donner bonne conscience et donc dépenser toujours plus. Idéologie pure qui devient après quelques années de pratique politique , démagogie pure. Donc, il faut le répéter inlassablement, la politique ne doit absolument pas devenir un métier comme c'est le cas en France. Ni le cumul, ni les deuxièmes mandats ne doivent être acceptés.
2 - Ils sont obsédés par la contrainte du peuple : il faut contraindre le peuple pour son bien. Et donc, une multitude de lois apparaissent presque tous les matins pour régler dans le moindre détail notre vie : 68 codes et plus de 5000 radars sur les routes (dont un tiers en panne)... et bientôt une loi catastrophique sur le renseignement pour surveiller toute la population ! Les hommes politiques français sont incapables de gérer la vie publique avec des référendums qui leur montreraient le plus souvent qu'ils sont complètement à côté de leurs godasses. Et qu'ils conduisent rapidement le pays vers un état de sous-développement... avec pourtant cette certitude culottée d'avoir tout fait pour sauver le pays.

Une prime de 300 euros, c'est quelque chose de très important, malgré les apparences. Un référendum sur le sujet inciterait les Français à se pencher sur cette dilapidation de nos moyens, il les forcerait à réfléchir et très probablement une immense majorité se prononcerait contre, ce qui finirait par inculquer des notions de gestion à nos dirigeants.

Repost 0
Published by Sapiensse
commenter cet article
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 05:26

Quand donc remettra-t-on les banques à la simple place qu'elles doivent occuper ?Sur toute la planète , que ce soit Bank of America, JP MOrgan, City group ou Wells Fargo aux Etats Unis ou les Rotchschild et autres BNP en France, la planète banque et finance dirige les hommes politiques à la baguette. Et dire qu'elles dirigent la sphère politique n'est pas une simple formule.Derrière, c'est toute l'administration que est livrée au pouvoir des banques. On le voit aujourd'hui avec le simple témoignage de la fonctionnaire de la brigade financière, chargée de l'affaire Kerviel, qui entend tous les témoins présentés par la Société Générale. Ahurissant de voir cette commandante de police donner l'impression d'une enqûete à moitié faite, en faisant toute confiance à une banque qui lui fait la tragédie du désespoir. Et les fonctionnaires de justice, en première instance, en deuxième instance, en cassation... à aucun moment ne remettent en cause l'enquête ou ne cherchent à savoir davantage.

Tous les Français ont été convaincu qu'une banque ne peut pas ignorer qu'un trader "joue" avec 50 milliards en son sein. Mais la police et la justice voient les choses de façon différente. Et on apprend aujourd'hui pourquoi ... parce que tout simplement la Société Générale a déclenché la mobilisation générale pour orienter toute l'administration dans un sens qui permet de masquer ses errements. Chapeau l'artiste.

La solution à tout cela : remettre les banques à leur place et séparer en quatre unités les banques. Ce n'est pas impossible loin de là.

1 - il faut tout d'abord séparer l'activité de banque de paiement : les clients qui mettent leur salaire sur leur compte, cela ne relève que d'une banque de paiement : c'est à dire quelques lignes sur une mémoire informatique avec de simples additions et soustractions : tous les ordinateurs de la planète peuvent le faire. Donc c'est un service qui n'a rien d'extraordinaire. Les comptes Nickel que l'on va chercher dans les débits de tabac le montrent. Aujourd'hui tous les Français, pour gérer leur compte courant, doivent avoir un simple compte dans une banque de paiement sans lien aucun avec les banques de prêts.

2 et 3 - Et de ce point de vue, il faut deux types de banque de prêt : les banques de crédits aux particuliers et les banques de crédits aux entreprises : ainsi quand les gouvernements et la banque centrale viendront nous dire, la main sur le coeur, qu'elles veulent relancer l'activité économique, elles sauront exactement où il faut investir l'argent du contribuable, sans se poser des questions pour savoir après coup où est passé l'argent qu'ils ont cherché à injecter dans l'économie.

4 - Enfin quatrième type de banque, la banque de placement : à ne réserver qu'aux particuliers et entreprises qui souhaitent mettre leurs liquidités en sécurité. Et là tous les gouvernements sauront aussi localiser la spéculation et mieux la gérer sans qu'un chantage se mette en place avec des banques qui expliquent aux politiciens qu'elles gèrent des millions de comptes clients et qu'elles ne peuvent donc être remises en cause. Il faut d'urgence remettre les banques à leur place en séparant leurs activités.

Repost 0
Published by Sapiensse
commenter cet article
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 05:11

Depuis des décennies, les Français assistent blasés, année après années à des déclarations grandiloquentes de ministres de l'Education successifs qui veulent absolument réformer la plus grande administration au monde derrière l'Armée populaire de Chine. Tout bouge pour que rien ne bouge, c'est toujours la seule conclusion à en tirer.

Aujourd'hui notre ministre Najat Vallaud Bel Kacem, persuadée que la politique n'est qu'un ensemble de conviction qu'il faut défendre a la ferme intention de promouvoir l'égalité des élèves au nom de la justice et probablement de la liberté et puis, tiens, aussi de la fraternité... bien sûr, bien sûr !

Nourrie au biberon marxiste d'un Bourdieu qui a passé sa vie a expliqué que les élites se reproduisaient, elle veut donc en finir... mais comment ? hé bien en supprimant tout ce qui peut permettre à des élites de se distinguer : la connaissance par exemple. C'est sûr qu'un prolétaire sorti du système scolaire très jeune a peu de chance d'avoir autant de connaissance qu'un élève sorti d'une grande école. Donc, poussant à l'absurde son raisonnement, Vallaud Bel Kacem propose de supprimer quelques indices de la distinction : l'apprentissage du latin et de l'allemand en feront donc les frais

Ce nivellement par le bas n'est pas la nième réforme insipide de l'enseignement. L'empreinte du gouvernement actuel va avoir des conséquences sur notre développement à venir. Elle va irriguer aussi toute la pensée politique du pays. Si l'on prend l'exemple des 35 heures, réforme socialiste tant critiquée : la droite ne l'a jamais remise en cause dans les faits et l'extrême droite propose de la maintenir. Donc ce n'est pas demain que cette contrainte sera levée. Pour l'enseignement ce sera pareil, une fois le latin retiré et l'allemand rétrogradé, il sera difficile de revenir sur la réforme pendant au moins une génération. C'en sera fini au moins du latin

Quand donc dans ce pays engagera-t-on la seule réforme utile de l'Education nationale, celle qui laisse la porte ouverte à de multiples expériences dans les régions, les départements, les communes pour que de véritables expériences innovantes soient menées dans l'éducation de nos enfants : l'enseignement numérique n'est pas au point mais avance à grand pas. Il va changer complètement l'approche de l'éducation et de l'enseignement et notamment donner toutes leurs chances à des enfants des pays en développement. Pourquoi ne pas se concentrer sur ce simple sujet, au lieu de continuer à courir après de veille lunes égalitaristes. C'est la tablette qui fera l'égalité des chances, cette fois au niveau mondial, pas la suppression du latin.

Repost 0
Published by Sapiensse
commenter cet article
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 04:32

"l'argent oui, la morale,non", c'est avec ce genre de pancartes que François Hollande a été accueilli à Haïti pour sa visite qu'il avait précédée d'une grande déclaration sur la dette de la France à l'égard du peuple haïtien, rançonné pour le prix de sa liberté. Les Haïtiens ont raison de souligner que le fait d'indemniser les colons esclavagistes avec des sommes faramineuses a été une ruine pour leur pays. Nous avons eu exactement le même cas en France après le traité de Versailles, où le nullissime Clemenceau a voulu absolument faire payer aux Allemands des dommages de la guerre 14. Résultats : au lieu de se reconstruire, l'Allemagne des années 20 s'est délitée et a fini par se jeter dans les bras d'un illuminé, Hitler. Donc faire payer les peuples pour les folies de leurs dirigeants n'est jamais une bonne idée. Mais revenir sur ce passé lointain est tout aussi délirant et reviendrait aujourd'hui à faire payer aux Français d'aujourd'hui les désastres causés les siècles précédents par l'esclavage. François Hollande, face au buzz à Haïti, créé par ses déclaration sur les réparations, s'est rattrapé aux branches en affirmant qu'il s'agissait simplement de payer une dette morale et non financière.

C'est la mode de faire payer pour les dégâts de nos ancêtres. Hollande n'a fait que remuer un peu cette soupe empoisonnée. Le groupe Wendel assigné par le CRAN en fait en ce moment les frais, lui qui se serait enrichi avec l'esclavage. L'affaire se dessine devant les tribunaux français, avec le silence complice de la classe politique française. Un problème de plus à gérer dans les décennies à venir : viendront ensuite les Africains, les Pieds Noirs, etc,etc. Et on tendra les micros devant des "représentants" des victimes. Mais pour payer qui et faire payer qui ?

Repost 0
Published by Sapiensse
commenter cet article
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 22:09

Bon allez, c'est la fin de l'année on se lâche : je vous livre mes prévisions pour 2014.

1 - Laurent Fabius sera nommé premier ministre,

2 - Il y aura une révolution.

C'est vous dire l'état d'esprit optimiste dans lequel je suis ...

Repost 0
Published by Sapiensse
commenter cet article