Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Entreprendre en France est une galère
  • : J'ai créé mon entreprise avec très peu de moyens voici 6 ans. Aujourd'hui, elle progresse régulièrement mais modestement en raison des barrières invraisemblables que l'on met en France aux entreprises. Je passe un temps considérable à gérer des problèmes liés au fait que la création d'entreprise en France, contrairement aux beaux discours quotidiens, n'est pas la bienvenue.
  • Contact

Recherche

29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 10:13

C'est un truc bizarre. Hier, était publié le montant du remboursement de la Dette de la France au 3e trimestre 2011 : 3,5 milliards d'euros. On nous a  bien expliqué ce que ça fait en pourçentage du PIB, La Direction du Trésor a bien communiqué sur ses perspectives de Trésorerie, mais il manque tout de même un élément : quand est-ce qu'on aura fini de payer ? Personne n'en parle. Hé bien, je vous livre ce petit calcul que je n'ai vu nulle part : 3,5 milliards pour un trimestre, ça fait en année pleine 14 milliards. Et donc pour rembourser 1688 milliards, il faudra 120 ans. Mort de rire ! comme disent les jeunes. Bon alors d'accord, vous allez me dire que ce n'est pas comme cela qu'il faut calculer. Sauf qu'à un moment donné, il faut bien fixer l'horizon. Un prêt immobilier d'un particulier peut bien se rembourser plus rapidement, on peut toujours se dire que les revenus du ménage vont augmenter au fil des années. Mais tout de même 120 ans, avec une incertitude sur quelques années, ça fixe bien le niveau des dégâts : il ne s'agit pas d'investissements en cours pour des route, des lycées, non . Ce remboursement concerne les dépenses passées : les départs en retraite des fonctionnaires, les 200 000 logements de fonction de fonctionnaires, les subventions passées à des associations qui n'existent plus, etc.

Bref, si je suis intimement convaincu que la force d'un pays tient aussi à l'efficacité de son administration, je me dis que nos hommes politiques de tous bords nous ont menés à la catastrophe et que visiblement en cette période électorale, le sujet de la dette, finalement, est trop peu débattu : comment allons nous faire ? Comment vont-ils faire ? Si je peux me permettre cette  idée : obligeons les élus à respecter quatre règles budgétaires pour commencer :

- aucune autorisation de déficit de l'Etat et des collectivités. Ce serait un minimum, pourquoi avoir le droit à 3% de déficit, une règle de surcroît largement outrepassée ?

- Aucune autorisation de recrutement de fonctionnaires tant que le budget de l'Etat n'est pas à l'équilibre.

- Aucune autorisation de subventions aux associations dans les collectivités locales et territoriales tant que l'équilibre budgétaire n'est pas atteint.

- Suppression de tous les jumelages dans les collectivités locales... c'est au moins une façon de commencer à apprendre à supprimer les dépenses inutiles.

Prendre des mesures radicales est évidemment provocateur, mais les chocs permettent de changer des comportements : pourquoi un aéroclub, un club de judo ou de basket  seraient-ils subventionné par les mairies ? Les loisirs doivent s'autofinancer par ceux qui en bénéficient. 

C'est vrai que ces mesures  provoqueraient un tollé, mais si on explique que nos enfants, nos petits-enfants, nos arrière-petits-enfants et nos arrière-arrière petits-enfants vont devoir payer toute leur vie les loisirs passés de nos parents, peut être que ça aiderait à expliquer ces règles de gestion. Je suis assez naïf pour croire à l'intelligence de la population.

Partager cet article

Repost 0
Published by Zoïle - dans politique
commenter cet article

commentaires